Le maire arrose les antifas et qualifie donc de « fachos » 80 % des Callacois

Il se passe quelque chose qui, normalement, devrait faire la une de tous les quotidiens, tellement le scandale est énorme !

Nous sommes donc dans une ville française, dans les Côtes d’Armor, où un maire s’est fait élire, avec son équipe, en oubliant de prévenir la population qu’il avait dans les cartons un projet, appelé Horizon, qui consiste à installer 70 familles de migrants dans le centre-ville. Et il paraîtrait que grâce à cela, l’argent va couler à flots dans la ville, que tout le monde va être riche, que malgré 18 % de chômeurs, il va y avoir 70 emplois de trouvés, spécialement pour les migrants africains, presque tous musulmans.

Mais malgré cet avenir paradisiaque, il se trouve que 80 % de la population (ce sont les chiffres du maire) est hostile à ce projet, parce qu’elle veut que Callac reste Callac, que la Bretagne reste la Bretagne, et que la France reste la France.

Naturellement, le maire et ses complices qualifient ces opposants de racistes et de fascistes, utilisant les mêmes arguments que les antifas qui, régulièrement, saccagent les centres-villes de Nantes et de Rennes, et qui tabassent à dix contre un, pour le plus grand bonheur d’un régime qui les couvre, les résistants qui osent s’opposer à la criminelle politique migratoire du pays.

Pour la 2e fois, suite au premier rassemblement du 17 septembre, les opposants au projet Horizon entendent manifester pacifiquement, devant la mairie, avec la tenue d’un meeting et la venue de personnalités nationales comme Gilbert Collard. La première fois, les antifas, la gauche syndicale et politique, soutenus par la municipalité, avait organisé une contre-manifestation, sans la déclarer, ce qui ne dérangeait personne, pas même les élus.

Cette fois, et pourquoi se gêner, c’est la municipalité qui prend en main l’appel des antifas, et organise ce qu’ils appellent un rassemblement festif et antifasciste. Donc, Jean-Yves Rolland et ses amis financent ce qui, à l’origine, était une initiative des antifas et de la gauche radicale bretonne. Les Callacois, dont les 45 % qui ont voté Marine Le Pen au 2e tour de la présidentielle, vont financer avec leurs impôts un rassemblement, alors que 80 % de la population est favorable à l’abrogation du projet Horizon, et exige un référendum.

https://www.breizh-info.com/2022/11/02/210122/callac-22-le-point-sur-les-manifestations-de-samedi-5-novembre-et-sur-la-creation-dun-nouveau-collectif/

Conclusion : pour le maire, 80 % des Callacois sont donc des fascistes, et il arrose les miliciens du régime, pour imposer sa dictature à l’ensemble de la population.

Comment les choses peuvent-elles bien se terminer, après cela, et comment s’étonner si, à Callac, les choses tournent au vinaigre ?

Il n’y aura qu’un seul responsable, le maire, Jean-Yves Rolland.

48 Commentaires

  1. Comment voulez vous que l’on s’en sorte ; l’état de la France est le suivant : une masse énorme de moutons qui constitue le cheptel et qui ne moufte pas , des extrémistes gauchistes progressistes qui tabassent ,agressent, terrorisent , insultent ceux qui ne suivent pas la pensée dominante et des patriotes beaucoup trop passifs qui feraient bien de sortir les fourches et les gourdins plutôt que de se laisser faire et pleurer sous les insultes fallacieuses. A moins qu’un gigantesque chaos provoqué par les errements du système ne foute tout ça par terre , point de salut .

  2. Tout ces gauchos, ils veulent nous imposer les migrants. Le petit peuple Blanc, ils n’en ont plus rien à faire. On pourrait presque dire, que les Blancs dérangent les élites.
    On est chez nous, mais finalement on n’est pas chez nous. Il y a un mépris et une désinvolture affichés, envers le peuple, c’est quelque chose qu’on n’avait jamais vu auparavant.

  3. Ce maire est un parfait exemple de ce que peut produire notre merveilleuse république humanitariste sociale , universaliste surtout , responsable de l’effondrement de la nation , née avec notre non moins fameuse révolution, qui n’est en fait qu’une parodie politique de la chrétienté…n’oublions pas que la France est la fille aînée de l’Eglise…

  4. Note d’actualité générale. Les media de réinformation sont susceptibles d’être manipulés aussi. Internet dépend de ses pourvoyeurs d’accès, qui dépendent de qui ? C’est pourquoi le medium du pays de Владимир, qui lui est un homme sérieux, peut-il être trafiqué, puisque nous ne sommes pas en Russie mais en France ? Vous vous souvenez de toutes les fois où il est impossible d’espérer une publication sans censure immédiate sur certains de ces media ? В таком случае, сделайте то, что необходимо, Владимир, с моим глубочайшим уважением.

  5. Encore une fois, une histoire de migrant qui sème la perturbation en France, que ce soit dans la politique nationale ou villageoise, c’est toujours la même chose.

    On voit à quel point ces gens sont adeptes du grand remplacement, une famille isolée dans le village, pas de soucis pour l’intégrer et faire en sorte qu’elle s’assimile au bout de quelques années.

    70 personnes, ça veut dire que dans un an, il y en aura le double, qu’ils voudront du halal dans la cantine, qu’ils voudront un lieu de prière et auront, je ne sais quelles autres exigences pour islamiser le village.

  6. Aux prochaines élections municipales cette salope doit être dégagée. S’il tient le coup jusque là. Évidemment et en attendant je suis favorable aux méthodes gauchiasseuses de « découragement citoyen ». Le coup à la fois le plus simple et le plus chiant consiste à introduire des petits morceaux de fil de fer loin dans les serrures des tocards municipaux & soutiens et d’unifier l’ensemble à l’aide de super glu. Résultat garanti de cet acte militant !
    Une pomme de terre obstruant le pot d’échappement n’est pas mal non plus.
    Voici brièvement exposées deux joies simples de ma jeunesse. Avouez que le coup du grain de sable mettant la grosse machine en rade, c’est bandant, non ?

  7. Oui, ce devrait faire toute la Une des journaux. Cette ordure de maire complètement abruti devrait être destitué manu militari. On ne veut pas des émigrés qui détruisent les villes par la délinquance de masse, c’est dégueulasse, il faut que ce projet immonde soit annulé, tout simplement !!!! Il ne faut pas oublier que ces crevures d’ultra gauches vandalisent dans les villes !!! A méditer

  8. Ce genre de collabo faisait merveille sous l’occupation allemande. Je ne souhaite pas à ce maire de finir comme nombre de ses prédécesseurs comme lui ultras de la collaboration, c’est à dire fusillé. Mais ça finira peut-être comme ça devant tant de sévices imposés aux Français par certains de leurs « zélus ».

  9. Je suis éffaré qu’une ordure de maire comme celui de Callac ne tient pas compte des doléances des administrés . Je ne comprend même pas comment il est encore « là » ! Ce sale type est une véritable ordure , il va bien finir par le payer .C’est pas compliqué : la FRANCE s’est fait une spécialité d’exporter des « BAC » +7 et d’importer des « BAC » -7 . Voilà ou nous en sommes rendu avec ce « chef des tas  » ! « On récolte toujours ce que l’on sème » ;les gens de Callac ont « veautés » pour ce crétin congénital , et bien aux prochaines élections ,j’espère qu’ils VOTERONT pour le bon ; Marine ou Zemmour .

    • Information liminaire : je suis membre de Reconquête. Deux remarques : À quel titre le maire devait-il faire figurer dans son programme un projet privé ? Sur quels fondements peut-il s’y opposer ?

  10. Ben, c’est évident, ce Maire est un imbécile haut de gamme.
    Toutefois je suis étonné qu’on ne parle pas de son Conseil Municipal tout aussi responsable de cette situation .

  11. Puisque le maire refuse la démocratie à ses administrés, ils n’ont plus de raison de respecter la démocratie. Reste la méthode forte. Et lorsqu’on est à 80%, il faut écraser ceux à 20%.
    Sans violence directe, il est facile de se relayer pour crever un pneu par ci, casser une vitre par là, aux logements pour les migrants, ceux du maire et de ses sbires, piéger les antifas, en un mot harceler.
    Les antifas, surtout les antifas, que ces ordures crèvent.
    Si les 80% perdent sur les 20%, ce sera un terrible échec. Callac doit devenir le petit village Breton qui a résisté à l’envahisseur, un exemple pour les villes à venir que les collabos veulent faire envahir.

  12. ce gros porc de maire devrait passer à la broche, pour la réunion « festive » des gochos/islamistes, tournée par sardine rousseau !!!! Puis distribution de cette viande avariée aux musulmans locaux ……
    Courage aux habitants de Callac qui doivent se battre contre l’invasion des sauvages !!!

  13. Le genre de type qui vendait du beurre aux allemands pendant l’occupation et qui tondait les femmes à la libération

  14. Bijour !

    Quand des gugusses vous traitent de “fasciste”, vous pouvez être sûrs que ce sont des connards de gauche, c’est-à-dire des traitres à la Patrie, des imbuvables qui font de la générosité avec l’argent des contribuables, etc.

    À jeter aux poubelles de l’Histoire !

  15. Si faut aller au charbon, on ira. Si dans une assemblée de 100 personnes 99 vous dises: 1+1=3 et que vous êtes la seule à dire ça fait 2, c’est vous qui avez raison. La masse ne doit pas nous imposer ces diktats et ces impostures. A Callac, c’est nous qui avons raison contre la majorité gaucho-déglingo-extremiste, financée par cette pourriture de maire communiste. Alors bougez vous les gens pour venir faire entendre votre voix.

    • Dites moi Pierre, qui a fait élire le nauséabond Maire gauchiste ? Les habitants…de Callac. Que s’est il passé pour que la droite molle soit battue ?

  16. Pour une fois, Pierre, je ne suis pas entièrement d’accord avec vous. Il n’y a pas que ce Maire qui sera responsable de toutes les conséquences de la submersion migratoire afro-arabo-musulmane sue la France. La responsabilité de la ruine économique et des coûts financiers faramineux; des délits et crimes qui seront commis dans les villes et villages envahis (occupés) incombera aussi aux français qui ont revoté Macron; à ceux qui défendent et accueillent ces vermines; et surtout, à tous ceux qui regardent, les bras croisés, sans rien faire. Il suffirait pourtant de former des milices armées locales pour les déloger ! Macron pourrait-il mettre un flic derrière chaque français ? Je ne crois pas ! Alors, quand on a le choix mais que l’on décide de ne rien faire…

    • Stocco. La désinvolture en semblant de campagne électorale d’Adolph McRond-McKinsey que les Russes appelle « petit sataniste » et les Algériens énamourés « l’enculé », laisse supposer une tromperie sur le scrutin. De nombreux manquements aux règles de base ont été établis. Dans les villes du sud-ouest où se trouvait des machines à voter, le score du tordu dépassait allègrement les 60%.

  17. Eh bien ! Je suis bien contente de ne pas avoir fait d’enfants.J’espère que je ne connaîtrai pas l’invasion de toutes les campagnes de France.

    • macon, vient d,en laisser débarquer 234,alors va falloir assumer l,entretien de tout ces parasites, darmachin et sa bande vont les dispatcher dans nos campagnes,
      Macon va régulariser tout ce beau monde,, bon vivier électoral pour la chienlit gauchiasse

  18. Le Gvt donne l’exemple des méthodes mafieuses, de l’irrespect des populations et de l’impunité .Du cloaque où ils se terraient sortes les imitateurs putrides et zélés de la macronie. Des actions fortes dans les régions et les villes font vivre le combat démocratique par ailleurs inexistant à l’Assemblée! Les députés sont des lâches et les ennemis du peuple !
    Bravo Pierre !

  19. Donc 20% de la population a le dessus sur 80% , les 80% sont impardonnables , des veaux des moutons, ils n’ont que ce qu’ils méritent.

    • Un maire pourri comme il y en a tant en France sinon on en serait pas là.Grenible Bordeaux Lyon …. Marseille !

  20. Bonjour les Patriotes ! On saura quoi en faire en cas de guerre civile ; les opposants devront choisir le camp patriote ou assumer les conséquences immédiates ! Que ce sale type aille vivre et se faire enc..ler en afgangistan ! Quant au OQTF que les collabos adulent : ils bluffent car leurs pays d’origine nr les ont pas expulsé vers notre pays ; ils peuvent donc les reprendre facilement ! Qu’ils soient expulsés sans accompagnement ni à nos frais d’où ils viennent et de la même façon dont ils sont venus. C’est douteux que la France ne puisse pas expulser ces indésirables alors que des femmes jiadistes ont pu partir en syrie et revenir facilement ; je préfère les savoir entre 4 planches ! Bonne journée et que nos ennemis crè..nt !

    • Les oqtf ne sont qu’un attrape-couillons à destination des crédules de tous poils, comme disait feu R. BARRE, car en tout dernier recours, la mesure est cassée par la justice européenne qui, bien entendu, reste dans le circuit, quelle que soit la « réforme  » envisagée.
      Le reste, c’est du bla bla.
      Point barre.

    • C’est clair ; il y aura de la monnaie a rendre .En cas de guerre civile nous savons déjà avec qui faire le ménage et comment faire le ménage . Ce maire de Callac sera en tête de liste . Et suivra les gougnafiers qui gouvernent notre FRANCE . Aristote disait : » Celui qui voit un problème et qui ne fait rien , fait partie du problème » . Et Winston Churchill disait : » Un peuple qui oublie son passé se condamne à la revivre » .Le temps est venu de descendre dans la rue .

  21. Pour le cas où il y aurait parmi les lecteurs de cette rubrique quelques hispanophones, voici une petite citation pertinente et drôle d’un romancier argentin installé en Espagne : La honestidad, en un político, es un estado gaseoso que se puede dispersar en cuanto se abren las ventanas de la necesidad, los intereses del partido, o el cariño por la poltrona que ya ha tomado la forma de su culo. ( Carlos Salem – « Pero sigo siendo el rey » )… ça leur va si bien à tous ces opportunistes de droite comme de gauche, clivage désormais obsolète au demeurant.

      • Voici ce que ça donne avec Google Translate : « L’honnêteté, chez un homme politique, est un état gazeux qui peut se dissiper dès que s’ouvrent les fenêtres de la nécessité, des intérêts du parti, ou de l’affection pour le fauteuil qui a déjà pris la forme de son cul. »

    • Je ne comprends pas ce que fait là ”el cariño por la poltrona ». Ce dernier mot de la phrase est d’origine italienne. L’expression est vraiment abstruse. « Ouvrir les fenêtres », d’accord, ”les intérêts du parti”, que l’on ouvre aussi (?), ça commence à ne plus être très clair. Mais je ne comprends rien à la fin de la phrase.

  22. Ce type est innommable : je me demande s’il peut encore se promener dans son village sans une équipe de gardes du corps…
    Un cynique de cette espèce ne mériterait qu’une bonne tête au carré…

  23. J’espère que les Callacois se tiennent bien au courant sur les médias de réinformation. L’actualité est particulièrement chargée en ce moment, et nous montre tous les bienfaits que les migrants nous apportent, et particulièrement chargée en « bienfaits » des OQTF.
    Faut qu’ils sachent que l’affaire Lola ou cette tentative de viol hier par un OQTF récidiviste, ce sera chez eux demain.
    Faut qu’ils sachent aussi qu’avec le nombre d’enfants par famille, ils ne seront pas obligés de travailler, les allocs et le RSA suffiront. Les 70 emplois c’est du pipeau. Et quand bien même, ça ferait 1 emploi par famille qui comptera en moyenne 9 personnes.
    Il n’y a pas d’emplois à Callac, les quelques emplois sont des emplois saisonniers.

  24. Ce type est une véritable ordure, un stalinien relooké à la mode 2022, c’est ce genre de taré congénital et vindicatif qui assure l’impunité et la pérennité du régime macronien. Hélas, ils sont nombreux « ceux-et-celles » qui ont été élus par défaut, au « bénéfice » d’une abstention record, dans le fauteuil de maire aux dernières élections municipales, à commencer par les dingos de Lyon, Grenoble, Bordeaux et Strasbourg, entre autres. Comme la racaille en effet, les miliciens fascistes de la gauche petite-bourgeoise font de l’intimidation en bande, à dix contre un, leur méthode de prédilection. La seule question qui vaille dans de telles circonstances est celle-ci : quand le camp d’en face va-t-il s’organiser pour être en mesure de les affronter à armes égales et leur foutre la branlée magistrale qu’ils méritent pour l’ensemble de leur œuvre de destruction systématique ?!

  25. Ce maire est un imbécile et un incompétent, le référendum, c’est une chance qui lui est offerte de s’en tirer sans trop de dégâts. S’il persiste dans son attitude butée, il en fera les frais.
    Qu’il impose à ses administrés une population dont ils ne veulent pas, tout en refusant le référendum, c’est se tirer une balle dans le pied.
    Si le projet passe, dès qu’il y aura le moindre problème avec les migrants, et il y en aura, ses administrés ne lui pardonneront pas. Comme cet OQTF à Rennes qui vient de tenter de violer une femme en récidive.
    Il sera le premier responsable, et dans une petite ville comme Callac ce sera impossible de cacher l’affaire.
    Il se retrouvera seul face aux victimes, personne pour l’aider. La mère cohen continuera à se faire sauter par son migrant en fantasmant sur massoud dans son hôtel particulier,(comme elle s’en cache à peine.) et l’état à nous la mettre bien profond.
    Il fera ses valises car sa position sera intenable.

  26. Le maire de callac n’est pas seul en cause.
    Il est sous influence de la parisienne friquée qui veut se donner bonne conscience et qui pense peut-être se protéger de ses « protégés » clandestins.
    Les élus, qu’il a sans doute choisis pour leur passivité, doivent se souvenir qu’ils représentent non pas le maire, non pas le péhesse moribond, mais LEURS ÉLECTEURS. Si le maire ne cède pas au bon sens citoyen, ils doivent démissionner…pour éviter la chienlit en Bretagne avec les nouveaux chouans woke socialos!
    En 1791, les hobereaux bretons s’appuyaient sur les anglais pour tuer la République.
    Faudrait pas recommencer en faisant ami-ami avec l’islam politique.
    Comprennet-ils ça, les élus?

Les commentaires sont fermés.