Mais foutez donc la paix aux Gros et aux Grosses!

Depuis le Covid, la pression contre ceux qu’on appelle des personnes en sur-poids, autrement dit des Gros, s’amplifie. Sous le prétexte qu’ils seraient plus vulnérables à la maladie, on se croit obligé, de plus en plus, de les montrer du doigt, comme s’ils ne correspondaient pas au profil uniformisé de la société.

https://www.radiofrance.fr/franceinter/la-france-compte-deux-fois-plus-de-personnes-obeses-qu-il-y-a-25-ans-8364472

https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/04/07/les-personnes-obeses-vulnerables-mais-oubliees-dans-la-crise-du-covid-19_6075794_3244.html

Certes, il y a des gros cons, comme Dupond-Moretti le Yéti, feu Tubiana ou Lechypre, ou des grosses connes comme la chanteuse Yseult, Martine Aubry, Raquel Garrido ou l’ancienne ministre Jacqueline Gourault. Mais il y a aussi des gentils gros, des bons gros, comme le critique de cuisine Périco Légasse ou l’actrice Jackie Sardou.

Sans parler, dans un autre registre, d’autres crétins qui veulent instituer un délit de grossophobie.

https://www.cabinet-zenou.fr/actualites/droits-du-salarie/grossophobie.html

Pourrait-on concevoir une société où on est le droit de se moquer des gros, tout en foutant par ailleurs une paix royale aux Gros et aux Grosses qui préfèrent vivre à leur façon, quitte à en payer le prix par une silhouette plus ronde que la moyenne ?

37 Commentaires

  1. Oui, le politiquement correct de merde, ras-le-bol !!! Bienvenue à la différence et à la liberté d’expression , et laissez tranquille les gros. Par contre, Lechypre et le gros Yéti, ce sont de véritables pourritures de GROS CONS. J’aime beaucoup votre analyse et naturellement toujours aussi drôle

  2. Il n’y a qu’un gros à qui je n’ai pas envie de fiche la paix, c’est à ce gros con de yéti !!!

  3. Alors là, et très exceptionnellement, pas d’accord du tout… Il ne s’agit évidemment pas de se moquer et de les montrer du doigt : question de bonne éducation et de charité chrétienne. Et d’élémentaire bon sens : certains ont un problème génétique, hormonal, ou de réponse à des traitements médicamenteux. Et tous ne passent pas leur temps à s’empiffrer. Mais toujours est-il que le constat est violent : c’est une épidémie. Made in USA, une fois de plus, en caricaturale version MacDo et Coca-Cola. La malbouffe, les sodas, les sucre et sel ajoutés partout dans tous ces plats cuisinés qui offrent une illusoire libération des queues des casseroles, les gamins qui n’aiment que les pâtes-jambon trafiqué, ou -nuggets de poulet pires encore… C’est une question de courage et de rigueur : rien de plus chiant que préparer des légumes et de cuisiner équilibré…

  4. Mais marre un peu de payer des complémentaires hors de prix parce que certains embouteillent les hôpitaux avec leurs problèmes induits, d’hypertension, de diabète des gros, de déficits respiratoires, de phlébologie voire de fragilisation face aux cancers. Question de civisme donc, aussi, si cette valeur existait encore…

    • J’ai moi-même un diabète T2 qui, contrairement à ce que vous dites, m’a fait grossier de par les médicaments…. De plus, je suis comme tout le monde, je paie aussi une mutuelle plein pot et suis donc en droit d’aller me faire soigner en hôpital ou clinique ! Vous devez ressembler à un zombie je parie…..

  5. Quand on voit les défilés de mode , avec des mannequins squelettiques qui en plus font la gueule et marchent comme des connes , on entend pas trop de critiques chez les propagandistes de la pensée unique

  6. La nature humaine étant ce qu’elle est , pour longtemps , celui qui est différent de la masse sera toujours vu comme différent ; mais comme en toutes choses la pensée unique règne et le cheptel suit .

  7. On voit que la santé aujourd’hui c’est devenu primordial. A la rentrée septembre 2022, les écoliers de la Sarthe, vont recevoir 30.000 bracelets connectés, afin de les obliger à faire du sport.
    Là encore on ouvre la boite de Pandore. Par contre le travail scolaire, alors là.!!!!! La santé d’abord, la culture après.

  8. Qu’entends-je ?… La nouvelle Société progressiste « stigmatise » les personnes corpulentes ?…
    On nous aurait menti ?… Alors l’inclusivité, la diversité, tout ça, c’est juste bon pour le quota des races & religions, et celui d’homos, trans & lesbiennes ?…
    Haro sur les Gros, et Bouboule on le boule ???…
    Bravo, les gars !…

  9. Pierre Vassiliu chantait « Mais ça emmerde les gens quand on fait pas comme eux ! »

    • Rappelons qu’il y a des obèses qui le sont non pas parce qu’ils s’empifrent, mais parce qu’ils sont malheureusement malades, et sans rien biyffer en plus!
      Atavisme, traitement contre le cancer, problème de glande ou hormonal, problème psychologique….
      Effectivement, foutons la paix aux gens gros, certains ne choisissent pas de l’être !

      • A quantité de nourriture égale et activité physique également, certains restent minces et d’autres grossissent ; question de métabolisme . Trimbaler toute une vie 20 ou trente kilos de trop , je trouve ça pénible ; je m’imagine pas avec un sac à dos de 20 kg en permanence…respect pour ceux qui portent ça sans pouvoir rien y faire .

  10. Mouaif, à côté de la plaque aujourd’hui, tu as bien de la veine d’être toujours mince, moi, j’ai toujours pris du poids même avec de l’exercice tous les jours, un taf physique et sans manger comme un ogre. Aujourd’hui c’est encore pire avec des traitements qui font grossir comme un bœuf ! Alors il faut réfléchir avant de raconter des conneries. Quand à se faire traiter de gros tout le temps, je ne l’ai que trop connu. Aujourd’hui avec l’âge, le premier qui me traite de la sorte aura droit à mes 100kgs dans la gueule et visiblement ça fait mal !

  11. C’est bien une des rares fois où je ne suis pas d’accord sur tout. L’obésité est un problème de santé publique.
    De plus, c’est souvent les gros lards qui ne foutent rien qui étaient prêts à faire vacciner tout le monde.
    Alors je ne demande pas à ce que l’on retire les soins. Mais que l’on agisse en adulte.
    Ainsi si on est gros, en surpoids, il faut en assumer ses responsabilités. Vous avez cité le phacochère d’Yseult.
    Je ne dois rien à cette vache. C’est elle-même qui s’est mis dans cette situation. C’est elle d’en sortir.
    J’ai limite plus de respect pour Chimène Badi qui est sortie elle-même de son obésité pour problème de santé.
    Et c’est elle-même qui a voulu changer son image pour ne pas rester la gagnante « grosse » de la Star Ac’!
    Cela dit, votre point de vue est respectable notamment concernant la liberté d’expression.

  12. J’écoute vos chroniques pratiquement tous les jours avec intérêt et avec plaisir. Sauf, étant concerné, quand quand j’entend ce mot « tarlouze », inutilement offensant. Et je ne me reconnais pas du tout dans le mouvement LGBTetc.

  13. Salut patriote, salut Pierre, …Contôler le rire, l’humour, Policer nos moqueries, nos railleries, museler notre ironie, régenter le tout dans une décence convenue et convenable, par ceux qui ne savent même plus rire d’eux même, parce qu’ils considèrent que si le rire n’est pas sérieux, il n’en est pas moins corrosif et doit être mis sous tutelle,la leur de préférence !..Car le rire est un danger pour la bêtise, pour les esprits étroits confinés dans un catéchisme « gôchomuzz » ,binaire,inepte et nocif!..
    Comme dans toute société totalitaire (car nous y sommes !) le rire est tenu en laisse, les sujets subordonnés à des normes très strictes et les » gros mots » sont désormais listés , homologués ou pas…une société qui a peur de ses « gros mots » est une société malade, fragile, qui porte ceinture et bretelles de peur de perdre son pantalon!

  14. C’est bien gentil tout ça, mais certaines personnes en surpoids souffrent aussi, et se faire traiter de gros régulièrement ne doit pas les faire rire. Vous avez un tempérament à être mince, tant mieux pour vous, mais si on vous traitait de vieille pomme ridée avec un caniche crevé sur la tête, ririez vous ?? Prenez soin de votre (belle) silhouette et de vos tablettes de chocolat fondu. 🍫 La vieillesse est là malgré tout.

  15. Je crois que la clé de ce paradoxe se trouve dans le clip de Pierre « En France, il est interdit de discriminier et de haïr, sauf les non-vaccinés ». La création/judiciarisation du délit de « grossophobie » (mot au passage stupidement mal formé et aussi une imposture sémantique, comme a déjà dit El Razhoui au sujet de l’islamophobie) permettrait d’obvier à l’argument à l’effet que les obèses coûtent plus à l’État (dans les régimes socialistes), de surcroît en étant plus sujets aux formes graves de COVID-19, et que par voie de conséquence il faudrait alors discriminer tout le monde/leur interdire la gratuité des soins pour une raison ou pour une autre… Et obviant cet argument, de maintenir que seuls les non-vaccinés peuvent ainsi être maudits et marginalisés…

  16. Moi aussi je suis pour la critique des gros, d’ailleurs on peut être petit maigre tout en étant un gros con et avoir une grosse bite. Et puis la grossophobie a été inventée par Mac Do, pour déculpabiliser leurs trop bons clients, de bons consuméristes.
    Et lorsque je vois une femme grosse en legging qui sort du Mac Do, je me mare et je deviens sexiste en même temps.
    Ras le bol des mots en phobe, on ne peut plus rien dire, société de paranos qui se sentent tous oppressés.
    Il faut un antidote : la droitophobie, la patrotophobie, la nationalophobie, l’identitairophobie.

  17. Bonjour Pierre. Mort aux cons, et vive les gros, même si je fais 80 kg pour 1,85 m. Comme dit le proverbe, mieux vaut faire envie que pitié. Je me faisais du souci pour vous car je n’ai pas reçu vos 3 dernières vidéos. J’en ignore la raison. Je vais les regarder en cliquant sur les liens antérieurs proposés en dessous de la vidéo du jour. Bonne journée et à bientôt en M.P.

  18. Dans la vie, il vaux mieux être un GROS LARD qu’un GROS CON ! Tout est dit, je dirais même que le jour ou les gros seront maigre, les maigres seront mort . . .
    De toute façon, tous les docteurs gaucho sont des andouilles, ce sont eux qui nous font chier avec notre surpoids, car je me sens en meilleure forme maintenant que quant j’étais « maigrelet », mais ces cons là n’aiment pas les gens en bonne santé !

  19. Bonjour
    Avec les confinements
    les stocks de vêtements XXXL sont vides.
    Tout le monde n’a pas les parcs des bâtiments de La République pour se défouler à son domicile aux frais du contribuable

    Je vais devenir vulgaire « qu’ils ferment leur « claque-merde, »
    nous sommes déjà trop bien servis par leur Chef Suprême qui dit lui-même être un « sac… » ultra-productif puisque prêt à « arroser » plusieurs millions de non-vaxx qui n’ont que le tort de refuser un produit inconnu en recherche.
    N’importe quel imbécile ne ferait pas cela à son moteur de voiture.

    Qu’ils s’occupent donc de leurs « sacs de peau » vieillissant et de leurs télomères usés, cacochymes fripés ou si remasterisés qu’ils ont le visage figé nos gouvernants sans avoir été élus en passant par Davos, l’Onu, l’Oms,les vieux dirigeants de tous bords.

    Ils voudraient affamer toute cette population dans la force de l’âge.

    ‘Une bonne grosse »

  20. J’en sais quelques chose ! Je ne suis pas gros, mais je suis handicapé ET infirmier de profession initiale (durant 21 ans).
    Montrer du doigt; se moquer; rabaisser; critiquer, je l’ai vécu; vu et entendu, à commencer par mes propres collègues infirmières (Bravo la déontologie; mais bon, quand on fait ce métier juste dans l’espoir (sinon le but) d’épouser un médecin…Le « T’as vu celui/celle-là ? » ou pire : »Qu’est-ce que c’est que ça ? » (en montrant un enfant polyhandicapé…
    Mais, bizarrement, je n’ai jamais rien entendu de tel lorsqu’il s’agit d’arabes ou d’africains. Là, c’est botus et mouche cousue, même s’ils sont gros. Deux poids deux mesures ?

  21. Il y a aussi la “poétesse” de la franconnardie inféodée, celle qui s’est exprimée pour prôner “…la réconciliation avec les terroristes…”, ce qui peut suugérer à ceux qui ont commis des attentats ou qui envisageraient d’en commettre qu’ils ne risquent pas grand chose, au pire une réconciliation, une sorte de “pass” pour buter du “mécréant”.

  22. JE VOUS RASSURE VOUS N AVEZ PAS UNE BELLE SIHOUETTE?UN VISAGE A LA PEAU RIDEE.UNE MISERABLE CHEVELURE QUI VOUS RAPPEL VOTRE TGNASSE DE VOTRE JEUNESSE ?JE N AI RIEN NON PLUS PLUS CONTRE LES VIEUX QUI S ACCROCHE A LEUR APPARENCE .

    • Avis aux trolls : lire la définition du mot « silhouette ». Mais avant tout, apprendre à lire, à écrire, etc.

    • Pierre a enfin résolu le problème de son sur son site.
      Donc, inutile de tout écrire en majuscules, nous ne sommes pas sourds !

    • Merci Charles Alexis pour les vidéos.
      Le temps passe mais demeurent les artistes d’avant

      • Oui mais les gros comme ceux d’aujourd’hui, ça dépasse les bornes, faut pas déconner quand même! Y a des limites! Ça signifie quelquechose, quand même. Moi, à chaque fois ça me fait penser au film Wall e (je ne sais plus comment ça s’écrit. De toutes façons, c’est de l’amerloque et les amerloques, je ne peux plus les blairer) où on voit que la société n’est plus composée que de gros énormes qui ne peuvent plus bouger. Et franchement, je trouve cela lamentable. Autrefois, on voyait ça aux US. Maintenant, c’est en Europe. C’est ça la décadence.

Les commentaires sont fermés.