Avec le ventre artificiel, enfin l’égalité: les femmes exonérées de grossesse

Voilà un documentaire qui va nous changer des histoires électorales françaises. Faisons dans le sociétal. Faut-il accoucher pour être mère, demandait la déroutante essayiste d’origine argentine Marcela Iacub, qui prônait la fécondation in vitro.

https://www.lexpress.fr/culture/livre/faut-il-accoucher-pour-etre-mere_819951.html

Voici venu le temps du ventre artificiel ! Finis les débats sur l’avortement, le mariage homosexuel, l’adoption d’enfants par des couples homos, la PMA, la GPA. Il est temps d’émanciper la femme du devoir de grossesse, et de parvenir enfin à la véritable égalité hommes-femmes !

Si par ailleurs cela débouche sur un marché très solvable, pourquoi se priver d’un tel apport scientifique ?

31 Commentaires

  1. La grossesse est un des plus beaux, sinon le plus beau, rôle de la femme. Porter la vie, quoi de plus merveilleux et de plus émouvant ?
    Qui a intérêt à soi-disant exonérer les femmes de ce rôle ? Ceux qui détestent les femmes et veulent complètement se passer d’elles. Celles qui détestent être des femmes et qui jalousent les hommes. Ou encore, les femmes assez superficielles et narcissiques pour préférer que leur enfant naisse d’une machine plutôt que de prendre le risque d’abîmer leur corps, qui s’ abîmera de toute façon d’ailleurs.
    Je n’ose imaginer par quoi va être remplacé le moment si émouvant d’une naissance ? L’Horreur ! Vers quel monde fou et dénué de la plus élémentaire humanité nous dirigeons-nous ?

  2. On ne voudrait pas être désagréable, mais… Greenberg en 1950. Axel Kahn en 2000. Marcela Iacub en 2020… Défenseurs et acteurs des uterus artificiels… Il semblerait que certains n’ont pas la même conception des droits des enfants, voire des foetus, des droits des femmes, et des « droits humains ». In memoriam, le seul à alerter contre les manipulations génétiques et les fécondations in vitro, et à demander qu’on remette de l’éthique dans ce bazar annoncé fut Testard. Goy. Quant à savoir si cette utopie est viable… In memoriam toujours, l’hydroponie, qui donne des produits multi-carencés ; les serres à atmosphère reconstituée en vue de créer des planètes artificielles, où tout a pourri en trois mois… Une chose est sure, ces savants fous n’hésiteront pas à passer à la broyeuse les «  »produits » défectueux.

  3. De toute façon, il est évident que dans l’avenir les femmes ne porteront plus les bébés.
    Si elles ont le choix, pourquoi certaines ne décideraient-elles pas de se décharger de ce qu’elles considèrent comme une contrainte ?
    J’ai mis au monde 3 enfants, et si l’on m’avait proposé de les faire porter par un utérus artificiel, j’aurais peut-être accepté.
    Cela dit, il est évident que cette option fait partie de l’avenir de l’Humanité.

    • @Pascale
      Vos propos sont glaçants : ça en dit long sur l’état de déliquescence morale que provoquent sur la Société ces nouvelles « philosophies » qui vous échangent votre Vie (avec toutes ses expériences, bonnes ou moins bonnes) contre la promesse perverse d’un perpétuel confort…
      Drôle d’Humanité à laquelle vous semblez vouloir adhérer !…

    • Pascale ….avenir de l’humanité…???? Où est l’humanité là dedans …???? Quelle mère êtes vous pour dire des trucs pareils ???

    • J’ai mis au monde 3 enfants et, malgré les risques, le ventre flasque à retonifier… Je n’aurais jamais voulu que mes enfants soient portés par une autre, encore plus si elle est artificielle. Quid du lien mère-enfant et père-enfant qui se crée avant la naissance ? Des hauts parleurs diffusant leur voix ne transmettra jamais leur amour ou leur énergie, et mieux, leur âme… Quid du développement affectif d’un être issu d’une machine ? Les orphelins de Roumanie sous Caucescu, privés volontairement d’amour, de paroles, de contacts affectueux, mais pourvus de « tout ce qu’il faut pour se développer », avaient une mortalité proche de 100%. L’être humain est un être de relation, il a besoin d’amour pour croître. Aucune machine ne pourra lui donner l’amour de sa mère…

  4. Si le « vaccin » va devenir obligatoire c’est parce qu’il a fait des progrès dans le sens où ce ne seront pas quelques femmes mais toutes les femmes qui deviendront stériles ! Le Grand Reset arrive avec le Nouvel Ordre Mondial. Mais je dois être complotiste puisq ue j’avais écrit cela il y a deux ans !

  5. Finalement, je vais finir par penser que le fait que l’être humain ait un cerveau développé le rend de plus en plus con .

  6. Ceux qui promeuvent cette société future que vous nous décrivez , et bien ce sont les vieux !!!! Qui ont voté à 75% pour le progressiste globaliste et qui ont couru voter à 85% ..!! Des altruistes très soucieux de l’avenir et de la qualité de vie de leurs descendants….pas fier d’appartenir à cette génération là …..beurk …!!!!

  7. Un enfant qui nait avant 24 semaines je suppose ? Parce qu’à 24 mois, il y a longtemps qu’ils courent partout.

  8. Hitler avait tenté de faire cette expérience dans ces laboratoires entre ses fiers nazillons et des jeunes filles allemandes et françaises. (lebersborns ortho pas sure) ça a été un échec total. Mentalement et physiquement! Je trouve ces « inventions » grotesques et même immondes-anti-naturel. Ce ne peut être qu’un échec sur le plan humain! désolant comme tout ce qui nous vient du wokisme…et d’un « féminisme » déviant.

    • les femelles féministes ne sont pas des femmes mais des produits de déchetterie. Tout juste bon à être broyés pour donner à manger aux cochons

  9. « …puis les mecs, ils avaient les poupées gonflables… » Heureusement ! Certains ont essayé la trayeuse du père Mathieu en oubliant qu’elle s’arrête automatiquement au bout de 4 litres…

  10. Ce monde va se casser la gueulle et crever de ses propres cancers inoculés par des fous dangereux. 24000 ans de progrès de l’homme pour finir en souche de laboratoire. Que tout s’arrête vite où la guerre sera inévitable.

    • Elle est inévitable puisqu’elle est voulue. Nous sommes en phase d’autodestruction. Le « capitalisme » s’effondre sur lui même faute de l’antagoniste « communisme ». L’implosion.

    • non il faut éradiquer la race humaine de la planète, pour son bien et celui des animaux.

    • Gantz, il y a un fossé qui se creuse entre la nature et le genre humain , lequel refuse de plus en plus , du moins dans les sociétés dites développées, sa condition naturelle. La croyance en l’homme , ultime développent de l’univers et créateur de lui même….ça déborde d’humilité, quoi ….

  11. Bonjour Pierre
    Savez-vous que depuis le Professeur Lejeune, on ne dit plus mongolien mais trisomique. C’est tellement dégradant pour eux et pour les parents. Je vous écoutais tous les jours mais là, ça a fait houps, de même lorsque vous dites gogol. C.est bien le même motblessant. Dommage!!

    • Oui, je sais, un aveugle est un non-voyant, un sourd est un mal-entendant, etc. Excusez-moi de ne pas toujours sombrer dans ce nouveau vocabulaire, et parfois d’être un peu populo…

        • Comprendre la science c’est justement réaliser que la dénomination scientifique procède souvent d’analogies. En l’occurrence, ce mot que vous reprochez à Pierre fait justement analogie non pas avec quelque chose de dégradant mais avec une race ou une ethnie ayant un faciès particulier, ethnie qui, si ça se trouve, engendre à notre époque peut-être le plus de savants et d’experts des technologies de pointe au mètre carré que le reste de l’humanité… sans parler des virtuoses de la musique occidentale!

      • Je pense que je suis une personne polie et bien éduquée par un père un peu vieille France qui, toutefois, ne mâchait pas ses mots… Mais j’avoue que j’en ai un peu marre de ce langage aseptisé qu’on nous impose, c’est un peu comme l’obsession de l’inclusion. Tout dépend de la manière dont les choses sont dites… Faisons attention aux faux humanistes à la Bill Gate et autres et préférons leurs
        La gouaille des vrais gentils…!

      • Reste comme tu es Pierrot, avec ton vocabulaire d’humain et non d’humanoïde. J’encourage également tous nos amis à révisionner (Accessible sur Youtube) la géniale série culte  »Le Prisonnier » (1967) avec l’acteur-réalisateur Patrick McGoohan, feuilletons allégoriques préfigurant et anticipant le monde monstrueux qu’ils sont en train de nous préparer. Tout y est, y compris les langages de substitution, à l’image des novlangues actuelles…

    • Laurent , s’abriter derrière des mots nouveaux , c’est un manque de courage , refuser le réel. Il y a quelques exceptions cependant comme DRH qui a remplacé chef du personnel ….lequel est devenu une ressource , comme le gaz où le pétrole….ça c’est le réel du nouveau monde ….

  12. C’est « le meilleur des mondes » d’Aldous Huxley qu’ils nous préparent. Pendant qu’ils seront dans l’utérus, il suffira de leur passer quelques messages qui tournent en boucle ; vivre ensemble, identité heureuse, l’islam c’est une religion de paix, avec quelques versets du coran et le tour est joué.
    A peine sortis ils feront leurs cinq prières. Les garçons, coran en tête auront conscience d’être plus égaux que les autres, des alphas +
    Les filles naîtront voilées et sans clitoris convaincues pendant 9 mois que c’est leur choix et leur liberté.
    Les LGBTQ + feront très vite le choix de leur genre, il n’y en aura qu’un; hétéro pour ne pas offenser l’islam, ce sera l’égalité.
    Puis les epsilon, p’tits Français blancs, avortons qui auront enfin compris que c’est une chance pour la France.
    Que le vivre ensemble c’est le meilleur des mondes.
    Liberté égalité islam

  13. Un ventre artificiel qui donnerait l’idée à Choupinet, Méchancon et à d’autres malfaisants de faire des copies d’eux-mêmes ?

    Un exemplaire de ces nuisibles nous est largement suffisant !

  14. Quelle horreur !!
    La voie de l’eugénisme, des clonés etc …..
    Imaginez tous ces petits Choupinet ou Adolf, Joseph S ….

Les commentaires sont fermés.