La grande bataille des profs : ils exigent des masques LGBT !

Les enseignants s’en foutent de devoir porter le masque lors de leurs 18 heures de cours par semaine.

Ils s’en foutent que les gamins, dès l’âge de 6 ans doivent le porter, avec les conséquences catastrophiques que cela comporte pour eux. Ecouter le témoignage de Marie-Estelle Dupont, psychologue clinicienne.

https://www.youtube.com/watch?v=Yua-Py7nFjQ

Ils ont trouvé une bataille bien plus importante. Dans un collège de la région lyonnaise, une professeur de Français se bat pour avoir le droit de porter un masque LGBTQI, pour protester contre les discriminations subies par les minorités sexuelles.

https://www.liberation.fr/societe/dans-le-rhone-une-enseignante-interdite-de-cours-en-raison-dun-masque-arc-en-ciel-20210520_7PMZWHY6L5DDLPCYSCWI6QMIIA/

Rappelons que seulement 15 % des enseignants votent à droite, qu’en 2017, ils ont voté à 38 % pour Macron, 24 % pour Mélenchon, 15 % pour Hamon, et 5 % pour Marine !

38 Commentaires

  1. Ça fait longtemps que mon opinion est faite sur les enseignants du public …..et je salue la très faible minorité qui ne suit pas la doxa …..l’éducation nationale est aux mains de la gauchiasserie depuis 50 ou 60 ans ; les résultats sont là…..

  2. L’afrique n’a aucune histoire. Rien n’a bougé depuis la préhistoire. Nos ancètres les africains sont incapables de construire une société moderne.

    • il me semble bien que se trouvait quelques grands empires en Afrique , bien avant l,arrivée des Blancs , je ne parle pas de technologie évidemment.

  3. On en est là ! :((((
    Le masque devient un objet de mode, aux couleurs et impressions diverses et variées. Pour le shopping un gris souris me sied, pour le cocktail en dentelle ma chère, et pour le soir noir bien entendu avec des paillettes c’est plus smart. Certains l’enfilent avant leur culottes ou leur string selon l’âge, il y en a même qui oublient leur sous vêtement mais pas le masque ! Il y a une chose de certaine c’est que leurs poumons et leur coeur ne les remercient pas !

    • Bien sur !!! la mode c’est du commerce et tout est devenu commerce, dans le monde d’aujourd’hui. Ce qui est étonnant c’est que les grandes marques ne se soient pas précipités dans ce commerce, elles ont loupé, là, une belle occasion de faire des sous-sous à mettre dans leur po-poche. Mais ne désespérons pas il y aura peut-être une masque Gucci, Dior ou autre d’ici peut.

  4. Mais pour dénoncer le masque obligatoire pour tous les élèves à partir de 6 ans, là on les entend pas les profs, y’a plus personne ! Ils ont vraiment le sens des vrais combats, y’a pas à dire. Et ils se précipitent dans les centres de vaccination. De bons petits moutons, comme Blanquer les aime. Ah au fait, pour info, je suis instit, anti-masque et anti-vax, une défroquée en somme.

  5. Pourquoi imposer un masque à l’effigie du lobby LGBT à des p’tits gosses dont eux ne savent même pas la signification de ces symboles , sous prétexte que cette prof veut lutter contre les discriminations envers les homos , en prenant comme otage des p’tits gosses qui n’ont rien avoir avec ceci ..tout ça c’est lâche, hypocrite , malsain et pervers ! J’espère et je souhaite vivement que les parents d’élèves s’y opposeront !

  6. je me demande ce qui serait arrivé si elle s’était pointé avec un masque « bleu blanc rouge » là je suis certain que tout.tous.tousse.tes.es.sse.éées. se seraient dressé.ées.és.éeees.ees. comme un seul homme/femme/transgenre/transit/transat/transfuge/ (voire même poisson rouge)pour hurler au scandale

  7. Etant prof, je confirme qu’il serait difficile de faire un « coming out » FN en salle des profs. Cette propagande LGBTQ est, pour l’instant, le fait d’individualité ou de syndicat. Par contre la propagande pour l’invasion/migration est le fait du système (cours sur la tolérance, la « diversitude », .. imposés).
    Mais franchement, l’école n’est qu’un maillon, regardez les programmes télés, radios et les films au cinéma : c’est le même bourrage de crâne. Et ça aussi, c’est produit avec l’argent du contribuable.

  8. ”Nous sommes en guerre”. Tous ceux qui pensent à Herstal, Colt,Remington etc, sont complètement à côté de la plaque. Maintenant on n’utilise plus ces outils-là. On se sert de paquets de masques vendus en pharmacie, de couvre-feu (parbleu ! La guerre), de destruction de l’économie, de faillite de milliers de petits commerces qui étaient le tissu social le plus remarquable dans la vie d’un pays, de démolition drastique des structures éducatives dudit pays, pour, à une vitesse record, ramener à des temps proto-préhistoriques une population qui n’en peut plus, ce que même des pays du tiers-monde n’avaient pas réussi en des perturbations sociales s’étendant sur des décennies. C’est là que le chef suprême des forces armées nous mène.

  9. A mon epoque il nous fouté sur la gueule et fallait pas se plaiondre au parent Maintenant c est leur tour pourvu que cela dure.Je suis ne en 50

  10. Pour parler éducation, je déteste cette espression « LGBTQ+ » en français. Pour commencer elle est truffée de lettres abrégeant des mots anglais, puis elle devient vite un ramassis de notions qui est indigeste pour le locuteur… Moi je préfère parler des minorités sexuelles, puisque c’est ce qu’elles sont. Il n’y a rien de péjoratif à faire partie d’une minorité. Ou encore, toujours pour rester en français (car à ce que je sache aucune de ces orientations n’est le propre des cultures anglosaxonnes), je proposerais quelque chose comme margino-sexuels. Encore là, rien de péjoratif à être marginal – ce pourrait même être mélioratif, généralement parlant… …Mais je sais tout ça c’est pour un monde « de rêve »…

  11. Le Titanic continue de sombrer inlassablement ,mais cette fois ci il n’y aura pas de Carpathia pour venir a son secours.De dépit,je suis en train de lire « suicide français » de notre ami Zemmour.Non rien de rien non je ne regrette rien .. Alger 62.définitivement ,oui ! c’était mieux avant !!

    • Ériz Zemmour (me souviens plus si c’est dans ce livre-là ou dans « Un quiquennat pour rien »), de mémoire : « Sous la torture vous ne me ferez pas nier que c’était mieux avant! » MDR!

    • Oui José c’était mieux avant, nettement mieux et il n’y a pas photo.Il suffit de visionner des films anciens avec Delon, Belmo do, ventura, bourvil et c’est la que l’on se rend compte du changement de société qui s’est opéré. Il ne faut pas perdre de vue que la majorité des français sont les artisans de ce désastre puisqu’ils votent pour ceux qui leur font du mal.

  12. Il y a le nivellement scolaire par le bas à l’EN, instrument d’État de création de générations d’abrutis manipulables, nouvel ordre mondial oblige. Il y a aussi une certaine décadence détectable chez de nombreux enseignants qui croient être les détenteurs de la vérite absolue, endoctrinent politiquement leurs élèves au lieu de respecter le devoir de réserve, institutionnalisent l’inversion des valeurs en classe et l’ostracisme contre les rares collègues qui ne pensent pas comme eux, puisque non mondialistes, non immigrationnistes, non collabos d’une certaine religion, non lbgtqi, etc. Et nos impôts contribuent à payer les salaires de ces gens-là.

  13. Le nombre de baffes est une constante dans l’univers (comme la gravité).
    Les baffes que les profs ne donnent plus, ce sont eux qui les prennent !
    Idem pour les policiers.

  14. Vraiment n’importe quoi ces enseignements ! Heureusement lors de mobilisations pour la liberté j’ai vu 3 enseignante qui dénonçaient la dictature sanitaire, mais c’est une minorité, mais la majorité collabo s’en foutent de voir nos enfants suffoquer avec ce masque, ils préfèrent leurs combats de gauchistes complètement débiles, désespérant…

    • J’ai toujours soupçonné qu’ils ne « s’en foutent » pas, mais qu’au contraire ils y tiennent mordicus, sachant que l’application de telles mesures dictatoriales ne peut servir du même coup qu’au contrôle des « mal-pensants ». L’obtention du pass sanitaire signifiera cela : vous pensez droit, sur toute la ligne. Un tout-en-un, quoi.

  15. Personne ne portera à l’éducation nationale de MASQUES bleu blanc rouge. Déjà, remarquez nous sommes le seul pays où aucun drapeau tricolore ne décore le fronton des établissements scolaires… c’est pourtant des symboles forts d’assimilation. LES directeurs d’école s en foutent. Sans parler de la photographie du président de la république en fonction.

  16. Je suis moi même gay et je trouve le lobbying lgbtq lamentable 👎 répugnant.. je ne my reconnaîs pas du tout. Cette histoire de masque lgbt est juste imbécile. Le voile islamique qui est du proselytisme politico-religieux, là c’est du proselytisme homosexuel. En plus ces lobbyistes lgbt sont pour l’immigration et pour l’islam. Or l’islam est très homophobe. Dans le futur ils leur arrivera comme à Tapie et ils sont tellement cretins qu’ils comprendront pas pourquoi.

      • L’orientation sexuelle n’est pas un choix. C’est inné. Ensuite on peut faire le choix de l’assumer ou pas, sous la contrainte du regard social (différent selon le pays). Ceux qui ne l’assument pas sont frustrés et malheureux. Ceux qui l’assument ne sont pas obligés de l’afficher partout comme une muzz qui, de par sa tenue, montre à tout le monde qu’elle est musulmane par choix et/ou sous contrainte sociale). Ce qui me répugne, moi c’est l’islamisation choisie de la France, le grand remplacement et le triste sort réservé au pays par le choix d’un peuple historique qui se suicide.

  17. Et cela dure depuis les années 70 (J’y étais). Alors si aujourd’hui les profs se font casser la figure, voire décapiter, c’est bien fait pour eux. Après avoir semé on récolte toujours!

  18. Ceci-dit, je me demande QUAND les professeurs font leur métier d’ENSEIGNANTS ?

    Ils ont des cacarinettes dans le crâne et bâclent leurs cours…
    Et ils introduisent des notions inutiles dans la tête des enfants.

    Le sexe devrait être leur dernier souci, il me semble.

  19. Quelle bande d’abrutis dans l’Enseignement gauchiste !… Ils feraient mieux de faire leur métier correctement en réappliquant les programmes d’avant qui encourageaient les élèves par l’excellence par le travail… Rien à braire qu’ils revendiquent ou pas leurs penchants sexuels !…
    (Et, tant qu’on y est il n’y a pas des doléances pour un masque aux couleurs islamiques ?…)

  20. S’ils veulent s’intoxiquer avec les produits chimiques de certains masques ou par leur propre CO2 qu’ils ne se plaignent pas. C’est le monde à l’envers : davantage d’hommes qui se féminisent et de femmes qui se masculinisent ! Marre de ceux/celles qui détestent le sexe opposé ; certain(e) sont excécrables surtout au travail quand ils/elles comprennent que nous sommes hétéros ! Les bisex sont généralement cools. Comme autrefois (avant l’islamisation de notre pays) les enseignants n’ont pas à faire de politique et devraient être rapidement exclus de leur école au 2nd avertissement. NOUS DEVRIONS RECONSTRUIRE NOTRE HISTOIRE en installant des statues de rois et d’autres personnalités patriotes qui défendaient sur le terrain notre pays des ennemis et par des statues nues pour montrer notre liberté ! ECRIVONS NOTRE NOM EN BLANC !

  21. je connais une jeune étudiante qui était complètement lobotomisée par ses profs de gauche sur tous ces thèmes , qui voulait à son tour me convaincre des bienfaits du progressisme , un jour avec deux de ses copines , alors qu,elle faisait un trajet en métro , elles furent emmerdés par des chances pour la France , incompréhension de la gamine , je lui ai dit simplement : tu viens de découvrir la triste réalité quotidienne de nombreux citoyens (es) , malgré tout elle est resté optimiste , donc indécrottable , son logiciel de pensée est trop verrouillée pour s,ouvrir . . .!!

  22. juste lamentable !
    imaginez, Pierre, que dans la foulée quelques prof en mettent un aux couleurs du RN, ou orange en soutient à la minorité patriotique (ben oui, une minorité en vaut une autre, non ? )
    ah, j’entends maintenant que vous imaginez un masque « manif pour tous… c’eût été savoureux, en effet …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*