Pourquoi les souverainistes français sont-ils toujours les cocus de l’Histoire ?

Le livre de David Desgouilles, publié en 2018, « Leurs guerres perdues », fait un constat implacable, à travers l’engagement militant de trois jeunes Français, une de droite, et deux de gauche, dans les années 1990. Les souverainistes ont perdu toutes les batailles, et, pire encore, ont souvent contribué, à l’image de Seguin et Chevènement, à faire gagner des hommes, Chirac et Mitterrand, dont ils savaient qu’ils les trahiraient. Pourquoi les salauds gagnent-ils toujours, et pourquoi les souverainistes français sont-ils toujours les cocus de l’Histoire ? Peut-être parce que ce sont des idéalistes, alors que les mondialistes sont des cyniques tueurs froids…

+465

19 Commentaires

  1. il faut réaliser que aujourd’hui, Marine LP n’est plus du tout souverainiste. Elle veut rester dans l’UE et l’Euro. Il ne reste que Phillipot, Asselineau et Dupont Aignan.

    +3
  2. les Patriotes furent et sont souvent les cocus de l,histoire , comme disait feu Balzac : on croit se battre pour sa Patrie , mais en fin de compte c,est pour la Haute finance . . .!!
    le monde ne change , les peuples n,étant que masses de bétail pour l,oligarchie .

    +2
    • «  »On croit mourir pour la patrie ; on meurt pour des industriels. » » » Anatole France. Balzac était monarchiste. Ce n’est pas son mode de pensée.

      0
  3. Les patriotes sont les cocus de l’Histoire, parce qu’ils n’ont pas les médias. Le noeud gordien, c’est la main mise idéologique sur la majorité des médias et universités, ce qui a été la conquête et la victoire de la ‘gôche’, notamment libertaire. Elle a mis environ 50ans pour asseoir totalement cette domination. Il nous reste à faire de même pour renverser la vapeur et pour dominer à notre tour les médias. Il semble que la prise de conscience a démarré ; mais ce sera encore un très très long chemin. En France, Pierre Cassin, Christine Tassin, Zemmour, Messiah, Philippot…, et bien d’autres en sont les hussards qui prennent tous les risques, celui des éclaireurs. Quoi qu’il en soit, soyons confiants et positifs car l’histoire de l’homme, c’est une cycle, un éternel recommencement où la roue tourne irrésistiblement.

    +9
    • C’est Chirac qui a prononcé le discours, mais ce sont Pierre Juillet et Marie-France Garaud qui l’ont rédigé. Chirac s’est dédit peu après.
      Ce qui a inspiré à Marie France Garraud cette phrase : « je vous croyais fait du marbres dont on fait les statues, mais vous êtes fait de la faïence dont on fait les bidets ». Elle a appelé à voter M Le Pen en 2017…

      +1
  4. Peut-être qu’il serait temps de penser à parler « des Français du Goulag » à tous ces innocents qui croient encore à la Merluche et à ses mensonges…
    https://www.youtube.com/watch?v=YnVE5PJGSjU&feature=emb_logo
    Peut-être que nos abrutis politiques de Droite se sont trop endormis, repus sur leur tables entre amis chasseurs et copains chefs d’entreprises…!!
    Ils n’ont JAMAIS parlé des saloperies des régimes ROUGES : les Khmers ROUGES, les GOULAGS, des camps de concentration partout dans le monde où les communistes ont posé leurs pieds !

    Ils ne savent dire qu’une chose : qu’ils viennent du Gaullisme et ils vont où ? Le savent-ils ?

    +7
  5. Sincèrement, j’ai beaucoup de mal à comprendre, pourquoi on parle de CHEVENEMENT comme d’un « patriote », lui qui est, depuis toujours, un farouche défenseur, et accessoirement protecteur, des déchets nazislamistes ?

    Il fut l’un des seuls défenseurs de Saddam HUSSEIN, lors de la première guerre du golfe, lors de l’invasion du Koweit. Et d’évidence, il y avait des « choses troubles », dans ce soutien pathétique.

    Considérer qu’il aurait pu fonder un grand parti patriotique avec SEGUIN et PASQUA, c’est curieux. D’ailleurs, ça ne s’est pas fait.

    +4
  6. Merci Pierre, je viens d’acheter le livre sur Amazon en occasion 2,14 € c’est dingue, tout vient de ce terrorisme intellectuel à l’égard du font national dans lequel la droite s’est soumis définitivement. On est des contemplateurs, fait comme des rats https://www.amazon.fr/Leurs-guerres-perdues-David-Desgouilles/dp/2268101983/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&crid=ZHLE0HUS8OW4&dchild=1&keywords=leurs+guerres+perdues&qid=1610889296&sprefix=leurs+guerres+%2Caps%2C157&sr=8-1

    +2
    • «  »terrorisme intellectuel à l’égard du font national » » Absolument.

      L’antiracisme est la corde avec laquelle on nous étrangle, ans l’intention e nous faire disparaître.
      Les opposants à l’invasion migratoire sont diabolisés, honnis et vilipendés ans les médias au nom des HLPSNH, harcelés dans la vie sociale, pourchassés dans les tribunaux et systématiquement condamnés.

      Le jour où on enverra balader ce laïus et ceux qui le tiennent, sera le jour e la Libération.

      +2
  7. Plus près de nous : les USA avec le Maccarthisme et l’Espagne de FRANCO ont ait un barrage insurmontable aux Rouges… Ils allaient voir ailleurs !

    Avec Kennedy, la mollesse des démocrates, leurs perversions diverses, ont laissé la route grande ouverte pour la PESTE ROUGE et bientôt la PESTE VERTE !
    Idem en Espagne et en Italie : LA PESTE ROUGE et bientôt LA PESTE VERTE !!

    Il faut un régime FORT pour tenir en main ces charognes et ces salopards !
    Qu’on me prouve le contraire !

    +12
  8. Tous ceux qui percent en politique ont trempé dans des magouilles de corruption de la haute finance. Ils sont par la force de leurs actes de malhonnêteté, pieds et points liés à la maçonnerie judéo-sioniste, qui elle, gouverne. Leurs idées ne sont plus que du vent et de la poudre aux yeux. Il n’y a pas un parti pour racheter l’autre. Vivement que tout bascule et disparaisse pour parvenir enfin à la vraie souveraineté des peuples. Mais peut-être est-ce aussi une utopie ?

    +4
  9. Je rajouterai que lorsqu’on a peur, on ne fait pas de politique !
    200 ans AVANT les Guerres Puniques, il y a eu toute une lignée de Tyrans à Syracuse.
    Toute la Sicile a été envahie par les Carthaginois, SAUF la région de Syracuse.
    Lorsque les Tyrans ont été évincés, Syracuse a commencé à se mordre les doigts mais il était trop tard : les femmes et les enfants trucidés, égorgés, les hommes suppliciés, voilà la Syracuse qui a suivi le grand règne des Tyrans de Syracuse !
    Pour tenir tête à l’ennemi, il ne faut ni bisounours, ni bougies, ni lamentations…
    Il faut DES DECISIONS FERMES : mais pour cela il faut des HOMMES, DES VRAIS !!
    A trahir leur pays, à se vendre à l’ennemi, les Syracusains ont dû subir 72 ans de guerres terribles et de saccages incroyables !
    A MEDITER…

    +9
    • Il est facile de recruter des opposants à un chef d’Etat. On a toujours quelque chose à lui reprocher…
      Mais justement, avant de le faire tomber, il faut réfléchir aux conséquences : les bénéficiaires de cette chute sont les plus actifs pour sa destitution, car qui veut tuer mon bon chien, qui garde bien ma maison,l’accuse de la rage.

      Ainsi, des gens qui avaient toutes sortes de bonnes raisons, ont accusé C de Gaulle de toutes sortes de choses… ils passent même leur temps à le rendre responsable de toutes les catastrophes qui sont arrivées après son départ…

      +1
  10. Merci de nous recommander ce livre !
    Surtout s’il est recommandé par Christine : il doit être super.

    Est-ce que ce livre explique la volte-face du RPR qui est passé « des odeurs »… au « lèche-cul »… sans transition ?
    Parce que l’électeur lambda croyait favoriser un parti patriote et s’est retrouvé cocufié par un machin perdu en plein terrain vague, sans queue ni tête, dont il ne comprenait plus les discours pro-immigration, ni la haine ABSOLUE contre le FN de l’époque !!

    +4
  11. Merci Pierre, je viens d’acheter le livre sur Amazon en occasion 2,14 € c’est dingue, tout vient de ce terrorisme intellectuel à l’égard du font national dans lequel la droite s’est soumis définitivement https://www.amazon.fr/Leurs-guerres-perdues-David-Desgouilles/dp/2268101983/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&crid=ZHLE0HUS8OW4&dchild=1&keywords=leurs+guerres+perdues&qid=1610889296&sprefix=leurs+guerres+%2Caps%2C157&sr=8-1

    +1
  12. Je suis pas d’accord Donald Trump n’a pas perdu il s’est fait spolier la victoire par des tricheurs et Biden n’est pas encore président à suivre….

    +7
  13. Bonjour et si vous trompé sur votre analyse américaine . Biden en prison et l’armée américaine qui prend les commandes de la justice (Nuremberg )numéro 2 .
    Oublié pas les dossiers qui sortent pour le public.

    +3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*