Faut-il tuer la France pour éviter 50.000 morts ?

Pierre Cassen se pose toujours des questions sur la réalité de ce virus, vu les faibles statistiques constatées jusqu’à ce jour. Mais au-delà ce cette question médicale, il s’interroge sur la peur de la mort des sociétés occidentales, prêtes à sacrifier leur pays, à le tuer économiquement et socialement, au nom du principe de « sauver des vies ». Il est d’autant plus perplexe que ceux qui, au nom du principe de précaution, confinent tous les Français pour 2 mois (et peut-être plus) sont les mêmes qui laissent le virus islamique, bien plus redoutable, détruire notre pays.

4 Commentaires

  1. Impréparation, improvisation, pays « géré » par des charlots, ce gvt montre une fois de plus qu’il n’a pas les épaules. Espérons que le peuple n’aura pas la mémoire courtte en 2022.

  2. MONSIEUR cassen! Je suis toujours d’accord avec vous . De plus,et,puisque vos vidéos sont censurés sur youtube,je vais vous suivre sur votre chaine Russe. Je précise que je suis moi-mème souvent victime de le censure youtube,mes commentaires étant trop subtilement corrosifs à leur gout. Bonne continuation,et je suis de tout coeur avec vous.

  3. Le « au nom de sauver des vies » , n’est qu’un prétexte . Ils ont confiné pour éviter le débordement des hôpitaux .
    Ensuite , quand les hôpitaux seront en mesure de recevoir des malades sans être débordé ,  » ILS » déconfineront et
    qu’il y ait des morts en réa ne changera rien .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*