2 Commentaires

  1. Bonsoir Pierre,
    Oui, les bonnes vieilles habitudes des années 40 ont, contre toute attente, perduré…
    J’ai, pour ma part, de plus en plus de mal à différentier Macron de Pétain, et Castaner de Bousquet. Fort est de constater que les inspirations sont similaires…
    On m’a toujours appris qu’attacher en permanence un Berger Allemand finissait par le rendre fou. Enfermer; isoler, même chez eux, les citoyens; les priver de tout lien social (comme cela se constate dans le milieu carcéral) les fait devenir des bêtes enragées (CF augmentation des violences intra-familiales).
    Je pense que c’est justement ce que cherche à faire Macron : rendre les français enragés, ivres de violence et de haine, après être totalement désocialises. Le but ultime sera qu’ils s’entre-tuent entre eux durant la prochaine guerre civile, oubliant, pendant ce temps, qui est l’instigateur; le commanditaire de tout ce désastre qui, lui, regardera en comptant les morts.
    Ce plan était prévu de longue date :
    – d’abord niveler par le bas les capacités de réflexion de la population en formatant les esprits (mission confiée à l’Education Nationale qui, aujourd’hui, n’enseigne plus, mais éduque, ce qui n’est pas la même chose puis avec l’aimable complicité des médias d’Etat).
    – forcer le mélange avec des migrants dont le degré d’intelligence moyenne a, scientifiquement, été démontré comme d’un niveau très inférieur (QI moyen en Afrique : 85, contre 100 en Europe et 105 en Asie) au nôtre.
    – enfin, isoler, par divers moyens (médias; smartphones; jeux; TV…. et maintenant, le confinement) les individus pour qu’ils ne puissent plus échanger, communiquer entre eux. On leur fait alors gober ce que l’on veut…
    Vieille méthode; vieille recette, mais qui fonctionne encore. Les derniers à l’avoir utilisée (guerre au Rwanda) ont été condamnés (pour certains seulement) pour crimes contre l’humanité.

    8+

Répondre à STOCCO Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*